Etapes de restauration d’un Automate
JPEG - 5.2 ko
BMP - 86.2 ko

Cet automate est un objet de famille, il s’agit du "bébé tambourinaire" de la marque Lambert datant de la fin du 19ème siècle. Il est arrivé dans l’atelier avec des vêtements refaits dans les années 60 en synthétique, l’enduit décollé, la tête et une main cassées, le tambour oxydé la peau éventrée et le tissu du socle déchiré. Il a fallut penser une restauration en adéquation avec les souvenirs du client et la documentation en noir et blanc à ma disposition.

Après l’analyse des parties à restaurer, on peut commencer le travail soit la restauration des parties en porcelaine ((tête et mains) et du corps avec des méthodes traditionnelles d’enduit.

restauration de la tête en porcelaine vue de l’intérieur Fabrication du patron du costume broderie de l’écharpe avec des fleurs de lys premier vêtements chemise et culotte
Pour restaurer le tambour, il a fallut tout d’abord le décaper, puis reconstituer la peau et les cordages.

La restauration de l’automate est terminée, vous pouvez constater que l’on a pu conserver le chapeau et la perruque d’origine (avec restauration) ainsi que la grande majorité du maquillage de la tête, les vêtements ont été réalisés dans du tissu ancien ce qui a permis de conserver une certaine patine à cette jolie pièce.