Reconnaître les celluloïds
De quel marque est mon baigneur celluloïd ?

Le celluloïd ou plus exactement le nitrate de cellulose camphré ou acétate de cellulose à vu le jour en 1877 aux Etats Unis mis en oeuvre par les frères Hyatt. Il est considéré comme le premier plastique. Le plus grand centre français de production de celluloïd au début du 20ème siècle se trouvait à Oyonnax mais l’emploi de cette matière se développa surtout dans les années 30 jusqu’en 1955, il fut interdit dans les années 60 à cause de ses propriétés inflammables.

.

Les baigneurs Anel et Convert

Les poupées Anel et fils produisirent des baigneurs de 1904 à 1930 avec la société SIC, ils furent des précurseurs dans le domaine de la fabrication de poupées. La majorité de la production d’Anel ne porte pas de marque jusqu’en 1928 seuleument le mot "déposé" surplombant le numéro de la taille en haut du corps. On trouve de rares modéles avec la marque AF avant le rachat de l’entreprise par les établissments Convert en 1930.

L’usine Convert fut crée en 1833 mais les premiers bébés connus furent produit en 1911 à l’usine du Grand moulin à Oyonnax mais c’est surtout dans les années 30 que la production de baigneurs prit de l’ampleur par la création d’une poupée de 35cms à 10 francs. Aprés avoir racheté la maison Anel en 1935, ils rachetèrent les moules de la fabrique Desrues en 1949. Convert fut un des premiers à fabriquer des modèles en poliétylène en 1954. Pendant longtemps, ils fabriquèrent conjointement les modèles en celluloïd et en plastique jusqu’à l’arrêt total du celluloïd dans les années 60. Les entreprise Convert arrêtèrent de produire en 1983. Le modèle emblématique de la marque : le nano fut fabriqué dans toutes les matières.

.

La société Petitcollin

Bien que la Société Petitcollin soit née en 1860 dans la Somme, les premiers baigneurs n’apparaissent qu’en 1912. l’usine détruite pendant la première guerre mondiale repris du service en 1924 jusqu’à son apogée dans les années 30. La fabrique Petitcollin est certainement la marque la plus connue en France et à l’étranger. Elle produit du celluloïd jusque dans les années 50 et passe ensuite au polyétilène. La fabrication continue encore aujourd’hui ce qui fait de Petitcollin une des plus ancienne marque de jouets français. On trouve actuellement chez eux des poupées en plastique, des rééditions de poupées anciennes dont trés connue Françoise de Modes et travaux dont ils ont racheté les moules à la société SNF dans les années 50. leur collection actuelle comporte également de trés jolies poupées vinyles.

.

Les marques SIC et SNF

La Société Industrielle de Celluloïd fut fondée en 1887 et fut probablement une des premières usines à produire des poupées dès 1903, elle s’associera à SNF (société Nobel de France) en 1927. Malgré la fusion, les deux sociétés gardèrent leur marque respective pendant un certain temps apparemment jusqu’en 1934/35. La SNF utilisa le polyétilène à partir de 1958 et ne fabrique plus de poupées volontairement depuis 1963. Les modèles plus connus furent le François qui porte successivement la marque SIC et SNF et fut également produit en polyétilène et le Jacky.

.

La société raynal

La société Raynal apparaît dans la région parisienne dans les années 20. Au départ, elle fabrique des poupées en feutrine inspirées de la fabrication Lenci en Italie. A partir de 1934, on voit apparaître des mains en celluloïd puis en composition plastique dans les années 35. Le premier bébé en celluloïd apparaît en 1936 mais la société se servit surtout du rhodoïd avec un corps en tissu. Cette matière fut remplacée en 1963 par le vinyl. Il y a finalement trés peu de documentation sur cette fabrique qui pourtant produisait des poupées de qualité. Un des dernier modèle à porter le nom de Raynal fut la poupée Tinnie en 1976. Cette entreprise arrêta de produire en 1980.

.

Les poupées Schildkröt

Marque allemande de Celluloïd "la tortue" ou en français société Rheinnane de Celluloïde située à Mannheim-Neckarau jusqu’en 1993 dont la production s’étend de 1896 jusqu’à nos jours. Les derniers modèles sont en matière plastique et porte la marque "Tortulon". Les fabricants de moule étant parfois indépendants des producteurs de poupées on peut retrouver des exemplaires identiques chez des fabricants différents c’est le cas du Baby produit par la société SIC et la marque sckildkröt. La production de cette entreprise est impressionnante de variétés en passant par le baigneur classique, la poupée, mais aussi de nombreuses têtes de baigneurs ou poupées pour d’autres fabricants notamment pour Kammer et Rheinhardt, Koenig §Wernicke ou Margaret Steiff.

.

Cellba Celluloïd

La marque allemande Cellba Celluloïd a produit des baigneurs et poupées de 1923 à 1930. Notamment de trés jolies poupées en celluloïd avec des yeux en verre, des baigneurs métis et le first class baby.